Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

nouvelle aquitaine

soutenons-les !!!!

Publié le par virjaja


coucou,
hier soir dans mon journal local, j'ai lu un article qui m'a fait un peu réagir...
bon, certain diront qu'il y a des choses plus graves, des guerres, des gens qui meurent de faim, etc...
la il ne s'agit que d'un projet de parking, d'après ce que j'en ai compris, la mairie de St Emilion voudrais remplacer quelques petits jardins du centre en parking. Je ne nie pas le fait qu'il y a besoin de places pour ce garer, mais pas à n'importe quel prix!!!!
pour ceux et celles qui aiment St Emilion, je vous invite a laisser un petit mot de soutien a l'association qui se bat pour sauver les petits jardins et autres trésors de cette ville
http://mieux-vivre-saint-emilion.over-blog.org/
vous trouverez sur leur blog des informations plus claires!!!!
merci pour eux.
gros bisous.

Voir les commentaires

la Réole

Publié le par virjaja

Comme il deviens chez nous une habitude d'aller a un endroit et de ne pas le trouver, dimanche on voulais aller la
http://chateauroquetaillade.free.fr/Sommaire.html
mais, on s'est retrouvé a La Réole, ce qui n'est pas plus mal, car comme ce chateau a un parc et une métairie, il vaut surement mieux le voir par beau temps
bien que située a 50km de chez nous, on avait jamais mis les pieds a la Réole , petite ville pourtant interessante.
les maisons a colombage





















l'ancien hotel de ville (classé).

construit vers 1200 à la demande de Richard Coeur de Lion, remanié au XIV° et XV°. Le plus ancien de France.

 





















la place de la Marmory avec sa fontaine du XIII° ou les chapeliers venaient mouiller le feutre.

le prieuré des Bénédictins qui occupe près d'un hectare et date pour l'essentiel de la première moitié du XVIII°.
Un des escaliers intérieur est surmonté d'un plafond peint représentant St Benoist, fondateur de l'ordre.
Les ferroneries de la grille et des rampes d'escalier sont de Blaise Charlut



























































Le chateau des Quat'sos (quatre soeurs), a cause de ses quatres tours semblables.
Entrepris par Louis VIII de France, il est achevé par Henry III d'Angleterre.
Son siège est raconté par Maurice Druon dans "Les Rois Maudits"

















quelques images de la ville






































Voila, fin de la visite et retour a notre époque

merci de m'avoir suivie et GROS BISOUS

 

Voir les commentaires

grotte du grand roc

Publié le par virjaja

COUCOU
Aujourd'hui, on repart en Dordogne, dans la vallée de la Vézère, pour une visite de la grotte du grand roc.
Pour ceux qui aimerais la visiter et y faire des photos, allez-y en basse saison, car l'été les photos y sont interdites....
une des plus belles grottes de Dordogne, du fait de ses concrétions en triangles, assez rares.


































































VOILA, FIN DE LA VISITE. JE VOULAIS VOUS METTRE DES PHOTOS PLUS GRANDES, MAIS PAS POSSIBLE, ELLES DEVENAIENT SI GRANDE QU'ON EN VOYAIT PLUS QU'UN QUART !!!
PASSEZ UN BON WEEK-END
PRENEZ SOIN DE VOUS
GROS BISOUS

Voir les commentaires

coiffes de nos régions

Publié le par virjaja

Un petit tour du coté des costumes régionaux
les coiffes
le barbichet limousin


Considéré comme l'une des plus belles coiffes de France, on compare le barbichet limousin à un paillon pour ses larges barbes de mousseline blanche rappelant les ailes de l'insecte.
Il comporte un fond brodé  à la main, à motifs floraux.
Les "ailes" sont bordées d'une large bande de tulle.
A l'arrière, il s'orne d'un noeud en soie naturelle, dont les pans retombent au niveau des épaules.
Il existe trois modèles de barbichets, destinés à la fète, au demi-deuil et au deuil.


les coiffes alsaciennes

Symboles du folklore alsacien, les grandes coiffes à noeud sont apparues à la fin du xix° siècle.
Hautes et larges, appelées aussi "grands papillons noirs", elles sont composées d'un bonnet sur lequel se noue un large ruban.
Les femmes protestantes portent des noeuds noirs, dont les pans retombent au niveau des épaules, tandis que les femmes catholiques péfèrent les rubans de couleur, rouges sur fond de coiffe doré, a motifs de fleurs, ou encore a imprimé écossais. Les pans descendent au niveau de la taille.


























JE VOUS FAIS DE GROS BISOUS

 

Voir les commentaires